Aujourd’hui, je pense que la majorité des gens qui s’intéressent un peu à l’art connaît Banksy.

Le débat n’est pas de savoir si ce street artist a vendu son art et son âme au diable, mais plus de voir que Banksy est devenu une marque virale à part entière.

Il y a peine 4 jours, Banksy a lancé sur sa chaîne YouTube une vidéo avec une vision assez simpliste des conflits armés actuels et du fait que les rebelles islamistes se battent quotidiennement contre l’impérialisme américain. La fin de cette vidéo porte une certaine lueur d’espoir… mais je ne vous en dirais pas plus!

Ce dont je veux vous parler, c’est plus le pouvoir viral de Banksy. En 4 jours, cette vidéo a déjà été visionnée près de 5 millions de fois. Et ne comptais pas sur un plan média pour soutenir le lancement de cette vidéo. Non, non. Ici, il s’agit bien du pouvoir de la création, du pouvoir de l’art.

L’art à l’état brut possède encore, voire encore plus, une portée très forte pour faire passer des messages.

Je pourrais même dire que l’art grâce au digital devient une vraie source d’inspiration philosophique pour l’humanité.

Place à l’oeuvre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :