Souvent je cite les actions on et off line de Red Bull comme exemple de parfaite adéquation entre le digital et l’IRL.

Mais voilà, lorsqu’ils s’étaient lancés dans des pubs TV / ciné (la saga des petits personnages animés), je trouvais sincèrement que la marque faisait fausse route.

Je ne retrouvais pas l’ADN extrême, expérienciel et surtout le lien avec les actions de partenariat réalisées depuis la naissance de la marque.

Il y avait un énorme gap. Il me perdait. Il perdait je suppose d’autres personnes qui comme moi sont fans d’adrénaline.

Hier, au cinéma (je vous conseille d’ailleurs fortement d’aller voir le dernier Audiard : De rouille et d’os qui est fabuleux) j’ai revu leur dernier film.

Enfin des frissons, enfin des images merveilleuses, enfin un instant où à chaque fois que je le vois je me dis WOW, putain, nan mais franchement c’est splendide… et j’en passe.

En clair merci Red Bull de revenir à l’essence de votre marque; et me donner envie de me faire pousser des ailes lorsque (trop rarement) je ride!

Avec ce film, je me redis (enfin) Red Bull = mon coup de fouet pour tenir lorsque je me surpasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :