Tout le monde veut rencontrer l’amour. Et ça, certains entrepreneurs l’ont bien compris. Effectivement aujourd’hui plus personne n’est étonné de tomber nez-à-nez avec une publicité vous offrant la possibilité de trouver l’âme sœur qui vous échappe depuis toujours…

Et comme chacun est unique, les sites de rencontre fleurissent à vitesse grand V prônant tous une segmentation toujours plus affinée. De telle sorte qu’il y en a pour tous les goûts : geekscommunautés religieusespour les chiens, par idéologie politique ou même paradoxe ultime, pour les moches

Alors même si l’on peut débattre sur la pertinence de certains, le dernier né, lui fera l’unanimité : Miss Travel. Ce site de rencontre pour voyageurs part pourtant d’un bon sentiment et repose sur 2 insights :

– « Je suis une grande voyageuse mais je n’ai plus les moyens de subvenir à cette passion ».

– « Je suis très souvent en déplacements professionnels et la solitude, ça me déprime »

Vous l’aurez peut être compris, Miss Travel c’est le premier site de rencontre / voyages qui fait rencontrer à des hommes d’affaires, de jeunes femmes sans moyens. Quant au deal, il est simple : « Who needs money, beautiful people travel free ! », le généreux donateur s’engage à couvrir la totalité des frais de la demoiselle. Dit comme ça, le compromis implicite semble des plus immoraux et pourtant la vidéo de lancement, elle, est très claire :

La voix est suave et chaleureuse et s’adresse sans détours aux docteurs, avocats, banquiers, entrepreneurs et même aux milliardaires. Bien évidemment l’inscription de la gente féminine requiert une photo et une description alors que les businessman, eux, s’en tiennent à leur rôle : payer.

A savoir que cette idée nous vient tout droit des Etats-Unis et a été initiée par Brandon Wade, un entrepreneur californien, déjà à l’origine de Seekingarrangement.com, site de rencontre extra-conjugales non sans nous rappeler le récent lancement en France de Gleeden.

Miss Travel, au-delà de sa légitimité éthique pose tout de même une question morale : en 2012 doit-on tout accepter au détriment des valeurs qui nous ont été inculquées ? Si le choix n’a pas encore été fait, il va falloir le faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :