C’est simple, efficace, généreux, …

Ogilvy France signe une merveilleuse opération de non profit marketing (et d’auto promo), en offrant des « campagnes de fund raising » à des 18 SDF.

Cela me fait penser à une histoire d’un SDF aveugle qui un jour a eu la chance de croiser une CR un 21 mars. Ce CR plutôt que de lui donner une pièce, a pris son carton, l’a retourné, a sorti son stylo et a écrit :

Aujourd’hui, c’est le printemps. Vous pouvez le voir. Pas moi.

L’histoire raconte que les gens ont été très généreux. Espérons que cela sera le cas pour ces 18 SDF parisiens!

Le film présentant cette opération est, en plus, splendide!

via MinuteBuzz

  1. Arnaud Gaidon (@ArnaudGaidon)

    C’est plus honteux que merveilleux non ? (avis perso hein)
    Ce genre de film qui sort juste avant Cannes, entièrement en anglais (le panneau « Give me hope », pas sûr qu’il soit super utile au SDF qui vit à Paris), son vrai but c’est plus d’aider l’agence à choper des prix que d’aider les nécessiteux.

    Ça ressemble plus à du marketing de l’émotion poussé à l’extrême, à une agence qui utilise la détresse des autres pour faire la maline.

  2. Thibaut

    Alors en effet, je pense que ce film a une portée d’auto-promo.
    Néanmoins comme dans mon ex, je pense que nous avons tous une part de contribution sociale et citoyenne.

    Là, l’idée est simple; elle n’avait pas forcément besoin d’être dévoilée au ‘grand public’. Néanmoins si des gens comme nous la voit, peut-être cela va donner des idées aux CR, DA et planneurs que nous sommes.

    Dans le cadre d’une campagne de recrutement de jeunes bénévoles pour le Secours Populaire, j’avais développé ma strat sur le fait que le bénévolat pouvait être simple, ne pas prendre du temps et qu’en plus cela pouvait être fun.

    Ici, je trouve que nous retrouvons un peu cette dynamique et je pense même que nous pourrions monter un concours de jeunes talents dont le brief serait de créer des accroches, panneaux pour dynamiser le ‘fund raising’ personnel.

    Pour ce qui est de l’anglicisme, n’oublions pas que Paris est toujours très visité par des étrangers qui ne parlent pas Français. Par conséquent, cela ne me dérange pas plus que cela!

    Donc, le débat porterait plus sur le fait que les actions de non profit marketing développées par des annonceurs sont-elles honteuses?

    Aujourd’hui, les consommateurs attendent des marques qu’elles développent des actions plus citoyennes, s’impliquent de plus en plus dans des actions sociales, environnementales, …
    Or, nous savons qu’elles travaillent dans un but purement mercantil. Elles sont donc obligés de faire connaître ces opérations (en dehors des déductions d’impôts qui les poussent également à développer ces actions).

    Donc oui, le non profit est marketing.

    Perso, cela ne me choque pas plus que cela!

  3. Arnaud Gaidon (@ArnaudGaidon)

    Ouais, c’est sûr le « non profit » que j’ai une réserve, je ressens clairement (encore une fois c’est un ressenti perso, donc subjectif) cette opé de l’agence comme une opportunité, et non pas comme une démarche de fond.
    Tout est fait pour nous émouvoir : textes, musique, « casting » des SDF, etc
    Avec au final un seul but à mes yeux : permettre à un gros DC fumant le cigare (ok je caricature) de poser un lion d’or de plus sur sa cheminée.

  4. Arnaud Gaidon (@ArnaudGaidon)

    @Peterbucks : je peux faire erreur, mais il me semble qu’il y a des précédents d’agences primées à l’international pour de l’autopromo (Sid Lee en 2009 à Cannes dans je ne sais plus quelle catégorie). Mais oui affaire à suivre 🙂

  5. 40centimes

    Moi je mets un petit +1 à Arnaud…
    L’idée créative est bonne, nous sommes d’accord là dessus. Mais le coté « je fais la morale aux agences car moi je suis une agence qui m’engage vraiment », c’est tout de même un peu démagogique.
    Alors j’entends bien l’argument qui dit : il est préférable d’aider pour son propre profit que ne pas aider du tout » mais éthiquement c’est quand même limite.

    Et quand bien même Ogilvy se moque de son éthique, je ne te rejoins pas sur ton argument « les consommateurs attendent des marques qu’elles développent des actions plus citoyennes ».
    Oui c’est vrai, mais si ces actions leurs paraissent intéressées, alors elles seront discréditées ! D’autant plus en France où la méfiance vis à vis des marques est poussée à l’extrême. Toute action doit venir d’un engagement sain, franc et transparent. L’auto promo sur le dos des pauvres est contre productive (pas loin de là, le débat sur Maurice Levy…)

    « Nous pourrions monter un concours de jeunes talents dont le brief serait de créer des accroches, panneaux pour dynamiser le ‘fund raising’ personnel. »
    Mouais…. Et on fait un Resto du coeur bis… Si évidemment ce tissus associatif est indispensable, peut-être qu’il faudrait maintenant arrêter de réfléchir UNIQUEMENT en terme d’aide pour aller vers des reflexions globales qui intègre des solutions pour changer l’état des choses. N’y voit pas ici d’utopie, simplement la volonté de réfléchir aussi à des solutions et non des pansements.

  6. Thibaut

    Je suis complètement d’accord sur ta réflexion plus globale que celle de l’urgence.
    Néanmoins, en tant que communiquant,notre rôle est de mettre en avant les débats citoyens, de les faire connaître, … mettre sur le devant de la scène, les associations, les actions étatiques qui justement cherchent des solutions, des réponses (ici à la précarité).
    Et non de trouver des solutions à ces problèmes.

    L’avantage de cette campagne est déjà que tout le monde en parle. Par conséquent, nous avons tous un avis sur la question de la précarité, de la pauvreté… Nous en parlons, sur un sujet qui est devenu quasi indifférent (surtout dans cette campagne présidentielle).

    Donc, nous pouvons dire que même si vous n’aimez pas cette campagne, elle a le mérite d’en faire réagir plus d’un sur le sujet!

    Alors, maintenant à nous d’agir plutôt que de critiquer une prise de parole 😉

    De mon côté, si nous pouvons aider d’une manière ou d’une autre 1, 10, 100 voire plus de SDF en donnant un peu de notre temps de création, de veille, de commentaires sur des blogs, nos tweets, …
    Alors let’s go!

    Quelqu’un a une idée?

  7. Thibaut

    Merci Brunjaa.
    L’article publié également par Eric Mallard expliquer parfaitement le déroulé grâce à une interview des créa!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :