Rien à dire…

REPRISE DU CP (en intégralité… oui, je sais, ce n’est pas bien. Mais je voulais parler de cette campagne. Et je n’ai pas le temps)

Pour mobiliser autour de cette cause, l’agence Marcel a choisi la bibliothèque François Mitterrand pour installer un dispositif original constitué de deux panneaux digitaux face à face, séparés d’environ 4 mètres.

Chaque panneau diffuse une vidéo : un militaire avec son fusil en joue sur l’un, un condamné attendant la mort sur l’autre.

Lorsque les passants se positionnent entre les deux panneaux, ils déclenchent une nouvelle vidéo : le militaire baisse alors son arme et le condamné est libéré.

Le but est de montrer que prendre position contre la peine de mort sauve réellement des vies. Concrètement, un sticker au sol permet aux utilisateurs de signer la pétition pour l’abolition universelle de la peine de mort en flashant simplement un QR code* avec leur téléphone mobile. (*code barre digital constitué de carrés noirs ou blancs, renvoyant vers un site déterminé).

L’opération a pour but d’être reconduite plusieurs fois dans l’année, notamment le 18 septembre 2011, date anniversaire du vote de la loi abolissant  la peine de mort en France par l’Assemblée nationale, et le 10 octobre 2011, Journée mondiale contre la peine de mort.

Des responsables de l’association Ensemble contre la peine de mort (ECPM) et de l’agence Marcel seront présents toute la journée le 8 avril prochain à la BnF pour vous présenter le dispositif. Nous vous ferons par ailleurs parvenir une vidéo du dispositif dans les jours qui suivront le lancement de l’opération.

Créée en 2000, ECPM est aujourd’hui l’organisation francophone de référence du combat abolitionniste. Partout dans le monde, ECPM rassemble de nouveaux abolitionnistes, agit aux côtés des avocats qui défendent des condamnés à mort, sensibilise les opinions publiques et promeut une conception humaniste de la justice. De nombreux acteurs abolitionnistes et anciens condamnés à mort soutiennent l’action d’ECPM, comme M. Robert Badinter (ancien Garde des sceaux qui a fait voter l’abolition en France )M. Philippe Maurice (dernier condamné à mort en France finalement grâcié) et Mme Sandrine Ageorges-Skinner (épouse d’un condamné à mort au Texas).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :