Sincèrement, j’ai un peu de mal avec cette campagne de publicités pour la RDCA (une académie d’arts martiaux basée en Floride).

En effet, le fait de voir des petits garçons jouer avec les affaires de leurs mamans (escarpins, rouge à lèvre) et simplement signé « Leçons de Karaté » et RDCA, .. eh bien, je trouve cela complètement homophobe, choquant et tout simplement stupide.

Je trouve que le concept est totalement réducteur.

Mais en faisant des recherches, je me suis rendu compte que l’agence Zubi (basée à Miami, Dallas, L.A et Détroi) qui avait réalisé. Or, c’est agence réalise du marketing communautaire et s’adresse majoritairement au hispano

Sur son magnifique site Internet on découvre  sa philosophie était ‘Erase stereotypes’!

Tout un programme… qui remet en cause mon interpretation du message de la campagne.

Par conséquent, nous ne sommes pas dans une campagne homophobe… Mais au contraire,  elle aurait pour  mission de recruter une cible ‘homosexuelle’.

Alors, je suis assez dubitatif quand à l’angle créatif…

Car, est-ce que le sport pratiqué enfant va véritablement changer les orientations sexuelles d’un enfant? Est-ce que le faits de se grimer, d’essayer les affaires de sa mère, … cela va également faire que les enfants deviennent homosexuels?

Bref, elle aura au moins le mérite de faire parler pas mal de monde, je pense!

via

  1. Jeep

    Bonjour Thibaut,

    Je ne suis pas si sûr qu’elle soit si homophobe en effet, je ne suis pas pubar, je ne suis que consommateur, mais pour cette campagne j’ai sans doute l’avantage d’être aussi homo, mais pas hispanique : personne n’est parfait 😮
    En lisant le début de ton post je m’attendais à voir une affiche choquante, et lorsque j’ai vu les deux visuels, de fait je ne suis pas choqué, je suis plutôt interpellé, et du coup je cherche à savoir ce qu’il y derrière, ce qui est proposé; et ce n’est que du karaté.
    Je n’y vois donc pas du tout le message que faire faire tel sport à un enfant le changera d’orientation, j’y vois plutôt la volonté de se dire, mais après tout est ce qu’un enfant qui met des talons haut et du rouge à lèvre pour jouer ne serait il pas aussi intéressé par faire du karaté …
    Elle aurait été homophobe si le visuel présentait deux garçons : l’un qui met des talons hauts stéréotype de ce que l’on imagine être un futur homo et un autre garçon dans une posture de karaté qui du coup dirait : quel avenir pour votre enfant ? là il est seul et ma foi a l’air très heureux (et je confirme que l’on a pu mettre des talons hauts pour jouer et beaucoup s’amuser, autant qu’avec un ballon de foot du moins)
    Le but de l’éducation ne devrait il pas être d’offrir des ouvertures ? des choix ? des possibilités ?
    Jeep

  2. Thibaut

    Merci Jeep pour ton excellent commentaire qui me donne une vision très clair et très précise.
    Merci pour ce nouveau regard!

  3. Jeep

    et j’ajouterai même : que penserai t’on d’une campagne avec un petit garçon jouant avec des dinosaures ou des soucoupes volantes pour l’école de danse municipale ? penserai t’on que l’on cherche à en faire un gay ?

  4. Maryse

    Je voyais une idée du genre :

    « Même si votre garçon met des talons hauts, est un peu féminin et aime les choses de filles, il a entièrement le droit de faire des arts martiaux » Étant donné que les arts matiaux peuvent dégager un symbole de virilité.

    Je lance ça comme ça 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :