Quand hier, je faisais l’ apogée de la disruption avec la publicité suédoise de Baume & Mercier, Thomas de Darkplanneur faisait lui l’ apogée de la création simple, entièrement recentrée sur le produit des derniers films Mac (Mac Air et Iphone).

Dans un cas comme dans l’ autre, les publicités sont simplement réalisées pour mettre en avant le produit, et développer rapidement sa visibilité, sa notoriété et sa demande; car le produit se suffit à lui-même, sans artifice.

Le travail du publicitaire « se résume » donc à sublimer le produit, avec plus ou moins de decorum. Dans les deux cas, nous remarquons que le scénario de chaque spot est orchestré de manière subtile en jouant sur des leviers totalement différents :

– le jeu d’ acteur, des dialogues très drôles pour Baume et Mercier, mais pour finir sur un pack shot et une promesse très forte « Made In Heaven »

– Capitalisant sur la musique romantique, douce et suave pour Mac AIR ou sur un dialogue très commercial pour iPhone (destiné au Geek?)

Quoi qu’ il en soit, la stratégie de ces marques ne doit pas simplement se résumer à la stratégies créatives. Nous devons l’ inscrire dans l’ ensemble de la démarche marketing orchestrée de main de maître, notamment en terme de circuit de distribution sélective.

Pour ces deux marques, l’ ensemble de la démarche marketing et créative permet à leurs futurs acquéreurs de pouvoir appartenir à une communauté de personnes raffinés, de fin connaisseurs qui apprécient les « beaux » objets :

« J’ achète donc j’ appartiens « .

Et si nous revenions à la bonne vieille méthode des années 50/60? Cela pourrait être simple et efficace?!

  • Montrer le produit
  • Dire à quoi il sert ou à quoi nous pouvons espérer en l’ achetant
  • Où l’ acheterEt bien c’est chose faite depuis le début de la semaine! Un affichage du type « réclames » très explicite vante les mérites d’ un produit qui va être prochainement commercialisé.

    P150508_12.29

    Au vu de la promesse : « Le Produit pour résoudre le stress, consolider sa famille, avoir plus de loisirs », sans révélation pour le moment, nous pouvons nous demander si cela n’ est pas pour vanter les mérites d’ un parc d’ attraction, d’ un tour-operator X ou Y ou d’ un film… Mais lorsque nous tombons sur le site Internet…. Rien à voir, et on a plus l’ impression que cela est un produit ménager. Quoi qu’ il en soit nous aurons la réponse le 21 avril.

    leprodiot

  • Répondre

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :