Interrogation sur ce phénomène, ultra médiatique, qui aurait vu le jour à la périphérie de Paris au Métropolis dès le début de ce nouveau millénaire !

Alors, je cherche, je me pose des questions sur l’émergence de cet univers qui :

musicalement puise ses racines dans la culture club néerlandaise (hardstyle et techno belge)

chorégraphiquement s’ inspire de la culture black, en organisant même des battles

vestimentairement compile avec le hip-hop, le fluokids, le rock et le punk

Comme je ne comprends pas… j’ ai tenté de regarder du côté de deux mouvements nés ces dernières 30 décennies, qui ont bouleversés parfois choqués, mais qui sont toujours maintenant bien ancrés dans notre quotidien. Et surtout, nous pouvons trouver des explications fortes quand au fait qu’ ils ne soient pas simplement restés des phénomènes de mode.

Le hip-hop s’est construit autour de la Zulu Nation est de sa philosophie « Peace, love and having fun » pour mettre fin aux guerres des gangs

Et cette vraie culture avec ses valeurs fortes existent toujours 30 ans après son existence. En 2006, David la Chapelle a réalisé un superbe film-documentaire RIZE qui met en avant le fait que de danser permettait de ne pas tomber dans l’ emprise des gangs et que la bataille se faisait sur la Battle Zone

La house music s’est développée autour des Raves, en continuité avec cette nouvelle culture black, mais surtout en opposition à l’ultra consumérisme des « discothèques » des années 80.

Mais là… J ai beau essayé de comprendre et d’analyser, la Tecktnonik ne semble pas avoir des fondements et une philosophie très ancrés. Cela semble être simplement un mix de tout ce qui se fait depuis 1974. Malgré tout, les soirées rassemblent des milliers de clubbers chaque samedi soir.

Clubbers qui s’entrainent en team et développent des battles d’aprem’, suivent une mode ultra marketée (soirée, boisson, compil’, marques de fringues, …) …

Alors est ce que cette génération n’ en a tout simplement pas marre de l’utra-individualisme développé dans les années 90 et cherche à rejeter définitivement la crise économique en acceptant le marxisme d’ une culture ultra-brandée ?

En tout cas, force est de constater qu’ une génération explose avec des codes et des valeurs spécifiques.

Il nous reste à savoir si la Tecktonik est un vrai choc de plaques culturelles qui va soit se matérialiser par une irruption forte et violente mais sporadique ou alors nous allons voir émerger un nouveau continent!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :